Pierre Chambon MD

Lauréat du Prix International Canada Gairdner 2010
"Pour l’élucidation des mécanismes fondamentaux de la transcription dans les cellules animales et la découverte de la superfamille des récepteurs nucléaires."

Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC), Illkirch-Graffenstaden, France

Le Dr Pierre Chambon est professeur honoraire au Collège de France (Paris) et professeur émérite à la Faculté de médecine de l’Université de Strasbourg. Il a été le fondateur et ancien directeur de l’IGBMC et, aussi, le fondateur et ancien directeur de l’Institut clinique de la souris (ICS/MCI), à Strasbourg.

Le Dr Chambon est un expert mondial dans les domaines de la structure des gènes et du contrôle transcriptionnel de l’expression génique. Au cours des 25 dernières années, ses études sur la structure et la fonction des récepteurs nucléaires ont changé notre conception de la transduction du signal et de l’endocrinologie. En clonant les récepteurs de l’œstrogène et de la progestérone, et en découvrant la famille des récepteurs de l’acide rétinoïque, il a largement contribué à la découverte de la superfamille des récepteurs nucléaires et à l’élucidation de leur mécanisme d’action universel, qui relie la transcription, la physiologie et la pathologie. Au fil de ses études poussées sur la mutagenèse dirigée et la génétique chez la souris, Pierre Chambon a dévoilé l’importance primordiale de la signalisation des récepteurs nucléaires dans le développement embryonnaire et l’homéostasie au stade adulte. Les découvertes de Pierre Chambon ont révolutionné les domaines du développement, de l’endocrinologie et du métabolisme, et leurs troubles, pointant vers de nouvelles méthodes de découverte de médicaments et trouvant des applications importantes en biotechnologie et en médecine moderne.

Ces réalisations scientifiques sont logiquement inscrites dans une série ininterrompue de découvertes faites par Pierre Chambon durant les 45 dernières années dans le domaine du contrôle transcriptionnel de l’expression génique chez les eucaryotes supérieurs : la découverte de la PolyADPribose (1963), la découverte de plusieurs ARN polymérases différemment sensibles à l’a-amanitine (1969), la contribution à l’élucidation de la structure de la chromatine – le nucléosome (1974), la découverte de gènes divisés chez les animaux (1977), la découverte d’éléments amplificateurs (1981) et la découverte d’éléments promoteurs multiples et de leurs facteurs apparentés (1980 à 1993).

Le Dr Pierre Chambon a reçu de nombreux prix internationaux, dont le Prix Lasker en recherche médicale fondamentale 2004 pour la découverte de la superfamille des récepteurs nucléaires hormonaux et l’élucidation d’un mécanisme unificateur qui régule le développement embryonnaire et diverses voies métaboliques. Il est membre de l’Académie française des sciences et, également, membre étranger de l’Académie nationale des sciences des États-Unis et de l’Académie royale suédoise des sciences. Pierre Chambon siège à divers comités de rédaction, dont ceux des revues Cell et Molecular Cell. Il est l’auteur de plus de 900 publications. Il a été classé au quatrième rang des plus éminents spécialistes des sciences de la vie pour la période 1983-2002.

 

FR - Main Nav

Languages